Skip to main content

Hôpitaux, cliniques, ARS, HAS, DGOS..., éditeurs de logiciels : Optimisez l’informatisation du circuit du médicament !

>>> Pour sécuriser et accroître l’efficacité, au meilleur coût, de la prise en charge thérapeutique du patient hospitalisé ou ambulatoire et du résident

Accueil
Exigences réglementaires
Référentiels métiers
Marges de progrès
Prestations
Carte heuristique
François PESTY
Connexion de membre
Actualités
Communiqué de presse
Forum
Liens utiles
Mentions légales
Plan du site
Pétition 1
Pétition 2


 

Exigences réglementaires à respecter

 

Le cadre actuel

 

 


    Les évolutions prévisibles... Savoir les anticiper !

    • La transmission des données initialement limitée aux produits onéreux, sera progressivement étendue à l’ensemble des produits prescrits à l’hôpital ;
    • La transmission trimestrielle au départ s’effectuera ultérieurement en temps réels « au fil de l’eau » ;
    • Le chaînage avec l’identifiant du médecin prescripteur sera prochainement rendu possible avec la généralisation de la carte CPS (Décret « confidentialité » du 15 mai 2007, publié au JO du 16 mai 2007) ;
    • Pour le médicament, la traçabilité du numéro de lot et de la date de péremption est possible depuis le 1er avril 2008, puis sera généralisée au 31 décembre 2010, à l’aide d’un nouveau code CIP à 13 chiffres et d’un nouveau code à barre EAN 128 (Data Matrix ECC.200) ;
    • La sécurisation de l’administration des médicaments sera grandement améliorée avec l’emploi de codes à barres ou de puces ou étiquettes RFID (radio identification) au lit du malade.

    A lire également le rapport d’information parlementaire des députés de la MECSS sur « la prescription, la consommation et la fiscalité des médicaments » ; Voir la page « Actualités » du site en date du 05/05/2008.